/regional/quebec/quebec

L'opposition claque la porte pendant la séance de plénier sur le réseau structurant

Stéphanie Martin | Journal de Québec

L'opposition de Québec 21 a mis sa menace à exécution et a quitté en bloc la séance de plénier sur le réseau structurant, mercredi, mécontente de l'absence du chef de projet.  

La veille, le chef de l'opposition, Jean-François Gosselin, avait avisé l'administration Labeaume que son équipe et lui n'assisteraient pas à la séance si le directeur du projet, Daniel Genest, n'était pas présent. Le plénier permet aux élus de poser des questions aux fonctionnaires de la Ville. Comme annoncé la veille, seul le directeur général de la Ville, Luc Monty, s'est présenté pour prendre la parole.   

«Ça ne fait pas sérieux. J'ai croisé un membre du comité du réseau structurant tantôt. Je présume que M. Genest n'est pas très loin. (...) On a des tonnes de questions. Je demande à M. Normand de reconsidérer sa décision», a demandé M. Gosselin.   

Patrick Paquet en a appelé au président du conseil, Vincent Dufresne. «On parle du plus gros projet de la Ville, monsieur de le président. On a besoin de l'équipe de M. Genest. (...) On a seulement le directeur de la Ville!» Cette affirmation a fait bondir les élus d'Équipe Labeaume, qui ont souligné la «compétence» de M. Monty.     

M. Dufresne avait auparavant appelé les élus à respecter le décorum. «Je vous demande d'être digne de vos fonctions et de respecter le décorum de la salle», avait-il soumis quelques secondes plus tôt. Il a suggéré de commencer la séance et de voir comment les choses se dessinaient.   

La suggestion n'a pas été retenue par le chef de l'opposition. «L'occasion c'est maintenant, même le maire se cache. On ne participera pas à cette mascarade», a conclu M. Gosselin.   

Les trois élus de Québec 21, Jean-François Gosselin, Patrick Paquet et Stevens Mélançon, se sont levés d'un seul geste et ont quitté précipitamment la salle.    

Le président du RTC, Rémy Normand, a indiqué que l'information de la présence uniquement de M. Monty était connue depuis 10 jours. «Il n'y a rien d'autre à ajouter.»