/news/society

Plus de risque d’avoir un cancer du sein si on teint ses cheveux

TVA Nouvelles

Adobe Stockphoto

La teinture à cheveux permanente et les redresseurs chimiques pourraient être liés à un risque plus élevé de développer un cancer du sein, selon une étude publiée par l’International Journal of Cancer.

L’étude conclut que de manière générale, les femmes qui utilisent les teintures permanentes augmentent leur chance d’avoir le cancer de 9%.

La recherche montre aussi que ce pourcentage monte à 60% si les teintures sont effectuées toutes les huit semaines ou moins.

Enfin, les femmes noires seraient particulièrement plus à risque que les femmes en général. Elles ont 45% plus de chance de développer un cancer du sein que celles qui n’ont pas recours à la coloration.

L’étude a suivi plus de 46 000 femmes âgées de 35 à 74 ans pendant plusieurs années.

Les chercheurs ont toutefois indiqué que plus de recherches seraient nécessaires.