/news/techno

Une application pour mieux réguler ses émotions

Guillaume Pelletier | Agence QMI

Une application mobile destinée à aider les personnes aux prises avec des troubles psychologiques sera prochainement testée auprès de patients de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal.

L’application, nommée ChillTime, a été développée par un étudiant au doctorat en psychologie clinique de l'Université de Montréal, Antoine Pennou. Elle n’a pas le mandat de remplacer une visite chez un professionnel, mais bien d’offrir un outil supplémentaire aux personnes qui vivent avec un trouble de santé mentale, précise-t-il.

ChillTime permettra aux patients d’avoir accès à des exercices de régulation émotionnelle au bout des doigts. Par exemple, lorsqu’une saute d’humeur surviendra, ils seront invités à l’ouvrir et à choisir parmi une vingtaine de stratégies, par exemple une séance guidée de méditation, de marche pleine conscience ou encore d’observation de ses émotions.

Certains exercices demandent à l'utilisateur de regarder son écran, alors que d'autres demandent d’écouter une voix ou d'écrire. À la fin de chaque séance, le patient pourra donner une note évaluant à quel point l’exercice l’a aidé. Ceux-ci seront par la suite enregistrés et pourront lui être proposés à nouveau selon leur efficacité.

Une quinzaine de patients en psychiatrie, principalement atteints de troubles psychotiques et de toxicomanie, seront appelés à tester ChillTime au cours des prochains mois.

Valeur clinique

Pour la professeure titulaire au département de psychologie de l'Université de Montréal, Tania Lecomte, il faut faire attention aux applications du contrôle de l'humeur déjà disponibles sur internet.

«Il y en a tellement peu qui ont été étudiées. On va recueillir des données concrètes afin de documenter l'utilité de l'application», explique celle qui codirige la mise en place de ChillTime, qui a été bâtie à l'aide de données scientifiques et cliniques pour optimiser son efficacité.

Si tout va comme prévu, l'application mobile sera disponible sur Google Play au milieu 2020. Antoine Pennou n'écarte pas la possibilité de la rendre accessible au système d'exploitation iOS d'Apple.