/regional/montreal/montreal

Encore des problèmes avec le tunnel du CUSM à la station Vendome

Camille Dauphinais-Pelletier | Agence QMI

GEN-Station de Métro Vendôme avec le CUSM

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

On semble encore loin de voir la lumière au bout du tunnel qui reliera la station de métro Vendôme au Centre universitaire de santé McGill (CUSM); en plus de l’accumulation de retards, une nouvelle augmentation de coûts a été votée mercredi soir.

C’est la troisième fois que l’enveloppe de ce contrat de services professionnels est augmentée depuis que la Société de transport de Montréal (STM) l’a accordée au consortium formé par les firmes Bisson Fortin / Provencher Roy, pour la somme de 4,5 millions $. La STM souhaite également recourir à un arbitre pour régler un litige dans ce dossier.

L’entente, conclue en décembre 2015, concerne des services professionnels en gestion de projet, architecture, ingénierie, estimation et surveillance des travaux.

En avril 2017, une augmentation de l’enveloppe avait été autorisée par la STM pour ajouter les travaux d’imperméabilisation du tunnel, puis une autre a été autorisée en mars 2019, en plus de celle votée mercredi par le conseil d’administration. Difficile de savoir ce qui se cache derrière ces augmentations : la dernière vise à «augmenter la réserve pour contingences pour de potentiels changements au contrat à survenir d’ici la fin du projet», a mentionné la STM.

Le montant des augmentations ne peut pas être révélé avant la fin du contrat en raison de clauses contractuelles.

La STM souhaite par ailleurs recourir à un arbitre pour «statuer sur des éléments du litige en ce qui a trait au volet construction du contrat pour la durée contractuelle des travaux». Impossible d’avoir plus de détails à ce propos. La société de transport affirme qu’il n’y a pas d’autres litiges dans ce projet.

Délais

C’est le ministère des Transports du Québec qui paie pour ce tunnel piétonnier, dont le coût de construction total est de 110 millions $. Son ouverture est attendue depuis longtemps par les utilisateurs du site Glen du CUSM, ouvert depuis déjà plus de quatre ans.

En décembre 2015, lors de l’annonce du projet de tunnel, on prévoyait une ouverture à la fin de l’été 2019.

Or, les importants de travaux d’excavation pour le tunnel, qui passe sous une voie ferrée, devaient se tenir à l’automne 2018, mais ont été repoussés en avril dernier. L’ouverture du tunnel est maintenant prévue pour novembre 2020, un objectif que la STM se dit toujours confiante d’atteindre.

Le tunnel permettra notamment aux personnes à mobilité réduite et aux autres piétons de transiter entre l’hôpital et la station de métro sans devoir prendre de navette d’autobus.