/regional/montreal/montreal

Le nouveau centre de correspondance de Montréal-Trudeau prêt le 11 décembre

Agence QMI

JOEL LEMAY | AGENCE QMI

Le nouveau centre de correspondance de l’Aéroport international Montréal-Trudeau accueillera ses premiers voyageurs à compter du 11 décembre. Jusqu’à un million de personnes en correspondance y transiteront chaque année.

Aéroports de Montréal (ADM) a indiqué jeudi que les travaux, dont elle assume entièrement la note, seront parachevés à l’été 2020. La construction de ces nouvelles installations aura nécessité un investissement de 50 millions $.

Selon ADM, le nouveau centre de correspondance confirme le «statut de plaque tournante» de Montréal-Trudeau pour le trafic aérien à l’international. Il va permettre non seulement d’augmenter la capacité d’accueil, mais aussi d’accroître la fluidité et le confort des passagers, a-t-on précisé jeudi, par communiqué.

Le nouveau centre de correspondance va de plus permettre de faire progresser le taux de remplissage des appareils, «ce qui mène au développement de nouvelles liaisons aériennes intéressantes, au bénéfice de toute la communauté», a dit ADM.

Il disposera de 36 bornes d’inspections primaires (BIP) et d’un grand mur végétal.

«Nous sommes extrêmement heureux d'annoncer la mise en service du nouveau centre totalement dédié au transit des passagers, représentant un levier important pour le développement de la desserte aérienne de [Montréal-Trudeau]», a dit Philippe Rainville, président-directeur général d'Aéroports de Montréal.

«Grâce à ces nouvelles installations à la fine pointe, [Montréal-Trudeau] devient plus que jamais un lieu stratégique pour la correspondance. Montréal-Trudeau est reconnu mondialement pour l'efficacité de ses opérations hivernales, ce qui, combiné à sa position géographique, lui confère déjà un avantage certain», a-t-il ajouté.