/news/society

Un guide pour venir en aide aux élèves touchés par des drames violents

Caroline Morneau | Agence QMI

Alors qu’est lancé un guide pour venir en aide aux élèves qui viennent de vivre une situation tragique, la sœur de Daphné Huard-Boudreau, assassinée par son ex-copain en mars 2017, s’est remémoré son difficile retour à l’école après le drame.

En entrevue au Québec Matin, Léonie Huard-Boudreau a raconté avoir reçu une carte signée par ses collègues de classe à son retour. Ce geste lui a fait du bien, car il peut être difficile de discuter avec une personne qui vient de vivre un drame.

«Les gens ont peur de blesser, mais au contraire, il faut en parler», a-t-elle dit.

Guide pour outiller les intervenants en milieu scolaire

Le guide «Retourner à l’école après un drame» produit par l’Association des familles de personnes assistées ou disparues est officiellement lancé jeudi soir, 30 ans après la tuerie de la polytechnique.

Christine Carretta, présidente de l’organisme et elle-même enseignante, a expliqué qu’il s’agit d’un outil visant à sensibiliser les intervenants en milieu scolaire à ce que vit un jeune lorsqu’il revient à l’école après un drame. Le document se veut pratique. Il donne de judicieux conseils sur la manière d’aborder l’élève et de l’accueillir adéquatement.

Selon elle, le guide devrait être distribué dans toutes les écoles du Québec.

Il sera accessible gratuitement à l’adresse www.afpad.ca.