/regional/quebec/quebec

Violence sexuelle: 40% des employés et étudiants de l’UL ont suivi la formation

Daphnée Dion-Viens | Journal de Québec

Journal de Québec

À l’Université Laval, 40% des employés et étudiants ont suivi la formation obligatoire sur les violences sexuelles, offerte en ligne depuis deux mois environ.

L’administration universitaire est «satisfaite de ce taux de participation préliminaire», indique sa porte-parole, Andrée-Anne Stewart. 

Les membres de la communauté universitaire ont jusqu’à la fin de la session 2020 pour compléter cette formation. 

Selon la nouvelle loi qui vise à prévenir les violences sexuelles sur les campus québécois, tous les établissements doivent mettre en place dès cette année des «activités de formation obligatoires» pour tous.  

Contrairement à d’autres établissements, l’Université Laval a préféré miser sur une approche incitative plutôt que coercitive. La formation à réaliser était inscrite dans tous les plans de cours cet automne. Une période de 45 minutes a été prévue dans tous les cours obligatoires pour permettre aux étudiants de la compléter. 

«Nous sommes d’avis qu’en étant positivement encouragée à la suivre, la communauté répondra plus ouvertement à cette nouvelle attente du gouvernement et, ainsi, plus elle sera plus attentive au contenu», indique Mme Stewart.