/news/currentevents

Un blogueur qui vénérait le tueur Marc Lépine est arrêté

Maxime Deland | Agence QMI

Joël Lemay / Agence QMI

Les policiers de Montréal ont arrêté jeudi soir, la veille de la journée de commémoration du drame de Polytechnique, un blogueur antiféministe qui aurait fait l’apologie de Marc Lépine sur le web.

Jean-Claude Rochefort a comparu vendredi au palais de justice de Montréal sous des accusations d’avoir «fomenté la haine envers les femmes», a indiqué le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) dans un communiqué émis en après-midi.

«Sous le couvert d’un pseudonyme, Jean-Claude Rochefort a mis en ligne sur son blogue plusieurs articles faisant notamment l’apologie du responsable de la tuerie de Polytechnique, Marc Lépine», a fait savoir la police de Montréal.

Diverses techniques d’enquête ont permis d’identifier Rochefort comme étant l’auteur de ces «textes inquiétants».

Rédigeant ses écrits sous le nom «Rick Flashman», Rochefort a publié sur son blogue d’innombrables messages antiféministes, généralement accompagnés de montages photo mettant en vedette Marc Lépine avec une arme à feu dans les mains.

Les policiers l’ont arrêté à son domicile, situé dans l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Une perquisition a également été effectuée dans son logement, où du matériel informatique a été saisi à des fins d’analyse.

FD-BLOGUEUR-ARRETE

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Aucune arme à feu n’aurait cependant été trouvée.

Selon les autorités, le suspect de 70 ans avait déjà été arrêté pour des crimes similaires en 2009, soit pour avoir proféré des menaces envers les femmes sur son blogue de l’époque. Il avait d’ailleurs été envoyé en prison pendant 50 semaines pour ce crime.

Jean-Claude Rochefort demeurera détenu durant toute le week-end et reviendra en cour lundi pour subir son enquête sur remise en liberté.

- Avec la collaboration de Frédérique Giguère