/regional/quebec/quebec

Hommage aux victimes de Polytechnique à Québec

Sébastien Dubois | TVA Nouvelles

Une cérémonie de commémoration pour marquer les 30 ans de la tuerie de l’École Polytechnique eu lieu a l'Université Laval à Québec en début de soirée.

À LIRE ÉGALEMENT

Le ciel de Montréal s'illumine pour les 30 ans de la tuerie de Polytechnique

Vibrant témoignage de Julie Payette, ingénieure de formation

La commémoration se tenait au Jardin géologique (entre les pavillons Alexandre-Vachon et Adrien-Pouliot) sur le terrain de l'Université Laval où se trouve la Table commémorative de la tragédie de l'École polytechnique, œuvre permanente où sont gravés les noms des femmes décédées et les témoignages de sept femmes en génie.

Un faisceau de lumière a été levé vers le ciel en mémoire des victimes, un geste que posait aussi 13 autres campus universitaires a travers le pays. 14 roses blanches ont également déposées sur cette même table.

Au Québec, le 6 décembre est devenu la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes.

Pour la rectrice de l'Université Laval, Sophie D'Amours, cette journée commémorative est un exercice de mémoire nécessaire, afin de rappeler l'importance de l'égalité et de l'équité entre les femmes et les hommes.

«Ces trente dernières années, la place des femmes dans l'ensemble des sphères de la société a bien évolué, et ce, pour le mieux. Notre engagement doit cependant rester entier pour offrir à notre communauté un environnement sans violence où toute personne, peu importe son genre, est l'égale de l'autre», souligne-t-elle.

Lors de la commémoration, le témoin et survivant de ce drame Benoît Laganière a aussi prononcé un discours touchant.

«Ça me fait chaud au cœur de voir qu’on n’oublie pas la mémoire des victimes même après 30 ans et qu'on se souvienne de la tragédie a travers le pays aujourd’hui» mentionne-t-il.

Une marche silencieuse à laquelle participait des dizaines de personnes a précédée la cérémonie sur le campus.