/news/law

Neuf mois de détention pour un voleur armé d’une roulette à pizza

Kathleen Frenette

Un homme d’origine autochtone sans domicile fixe qui vivait, l’été dernier, «dans un tipi dans le bois», a écopé, hier, d’une peine globale de neuf mois de détention pour avoir commis une voie de fait armé... d’une roulette à pizza.  

Dwane Bateman avait l’air bien repentant lorsqu’il a été amené, menotté, devant la juge Marie-Claude Gilbert pour y enregistrer sa réponse à l'accusation.  

Détenu depuis son arrestation, le 24 juin dernier, l’homme de 47 ans a aussi admis devant la cour avoir perpétré, le même jour, un vol à l’Intermarché de la rue Saint-Joseph et avoir commis deux bris en lien avec des ordonnances passées.  

«Tout en tendant un rouleau servant à couper la pizza en direction de la caissière, il a ajouté à la commis qu’il s’en "sacrait" et qu’il allait partir avec les consommations. Il est, par la suite, sorti à l’extérieur», a brièvement résumé la poursuivante, Me Caroline Munger.  

Elle a également ajouté que la commis, «saisie par le geste de l’accusé» avait, par la suite, démissionné de son emploi.  

Appelés sur place, les policiers du Service de police de la Ville de Québec ont procédé à l’arrestation de Bateman qui n’avait, en sa possession, qu’une seule bière. La deuxième ayant été gentiment donnée à un itinérant qui l’accompagnait.  

«Monsieur a une problématique au niveau de sa consommation. Il a fait des thérapies, il tente de s’en sortir, mais ce n’est pas toujours évident», a précisé l’avocate de la défense, Me Stéphanie Pelletier Quirion.  

En plus de la sentence, l’homme devra respecter une période de probation de deux ans.