/regional/sherbrooke/centreduquebec

Un atelier de zoothérapie qui sort de l'ordinaire

Charel Traversy | TVA Nouvelles

Un nouveau projet s'ajoute désormais aux semaines de thérapie. Des adolescents sont jumelés à des personnes âgées pour des ateliers de zoothérapie et d’art thérapie.

Le projet intergénérationnel a été mis en place au mois de février grâce à un financement de 100 000 dollars du Secrétariat à la Jeunesse. Les ateliers ont permis la rencontre de 200 adolescents et 400 personnes âgées à travers les trois Centres Le Grand Chemin.

«J'ai une expérience avec un neveu, raconte une dame âgée qui participe aux ateliers. Aujourd'hui, c'est un homme extraordinaire! Alors, je te souhaite que ça aille bien», dit-elle à son jeune partenaire.

«Ça prouve qu'il y a de l'espoir tout le temps», répond le jeune homme.

L'objectif derrière les ateliers est de développer l'estime de soi et le sens de la responsabilité sociale chez les adolescents. Il sert aussi à briser l'isolement des aînés et à augmenter leur sentiment d'utilité face à la communauté

«C'est toujours très émouvant de voir le contact entre ces deux clientèles-là. L'impact n'est pas seulement au niveau des jeunes et des personnes âgées, mais aussi avec les intervenants», explique le directeur général, David Laplante.

Cette année, près de 220 adolescents aux prises avec une dépendance ont été admis dans un des Centres Le Grand Chemin. L’organisme vient en aide aux jeunes de 12 à 17 ans et les services sont offerts gratuitement.