/news/world

5 ans de prison pour un lucratif GoFundMe frauduleux

TVA Nouvelles

Un homme, qui avait créé une campagne de sociofinancement frauduleuse ayant amassé plus de 400 000 $, a reconnu sa culpabilité, vendredi, dans un tribunal du New Jersey. 

«Nous sommes ravis que cet accusé ait accepté la responsabilité de son rôle dans cette arnaque», a déclaré le procureur du comté de Burlington, Scott Coffina, dans un communiqué obtenu par CNN.  

«Il devra redonner entièrement les sommes aux donateurs de la compagne sur GoFundMe et a accepté une peine de cinq ans dans la prison d'État du New Jersey», a ajouté M. Coffina.  

En avril 2017, Mark D'Amico, 29 ans, et sa copine avaient annoncé amasser de l’argent pour aider un sans-abri. Katelyn McClure, 29 ans, avait soutenu qu’un ex-militaire devenu sans-abri, Johnny Bobbitt Jr, lui avait donné son dernier billet de 20$ pour la dépanner, car elle avait manqué d’essence sur une autoroute. 

 

 

Katelyn McClure et Mark D'Amico avaient alors lancé la campagne sur la plateforme GoFundMe pour aider le sans-abri et lui témoigner «leur reconnaissance». La démarche des Américains était rapidement devenue virale et 400 000 $ avaient été amassés grâce à la contribution de quelque 14 000 personnes. 

D'Amico et McClure n’avaient toutefois pas remis tout l’argent au sans-abri. En effet, avec leurs gains, ils s’étaient notamment payé une BMW, un voyage à Las Vegas pour le Nouvel An, des sacs à main Louis Vuitton et plus encore. 

L’histoire «touchante» avait été reprise par de nombreux médias. Mais la chance a tourné peu après, lorsque M. Bobbitt a poursuivi en justice le couple. Le sans-abri soutenait n’avoir reçu qu’une mince partie des fonds collectés et accusait par la même occasion le couple.   

Les autorités avaient alors annoncé que les trois étaient de mèche depuis le début. 

Mark D'Amico doit recevoir sa sentence officielle en avril. Katelyn McClure, quant à elle, fait face à quatre ans de prison.