/regional/montreal/laurentides

Les employés de Paccar acceptent l'offre patronale

TVA Nouvelles

Les syndiqués de l’usine de Paccar, à Sainte-Thérèse, ont accepté dimanche à 86 % la troisième offre patronale qui leur a été présentée, mettant fin au lock-out qui durait depuis une semaine. 

Les 1400 employés de l’entreprise, membres du syndicat Unifor, avaient déjà rejeté deux offres patronales, le 29 novembre et le 2 décembre. Ils avaient été mis en lock-out le dimanche 1er décembre. 

La reconnaissance des travailleurs qualifiés, les assurances collectives et le régime de retraite «à deux vitesses», en vertu duquel les salariés avec plus d'ancienneté du groupe A reçoivent une rente plus importante que les plus jeunes du groupe B, se trouvaient au cœur du litige. Des négociations entamées en septembre dernier n'avaient pas permis de trouver un terrain d'entente avant le déclenchement du lock-out. 

Le syndicat s'est montré satisfait d'être parvenu à une entente avec l'employeur, tout en déplorant ne pas avoir obtenu tout ce qu'il espérait. 

«Nous avons obtenu des gains vraiment importants, mais l’une des priorités de cette négociation n’a malheureusement pas pu être obtenue, à savoir l’élimination de la disparité de traitement dans le régime de retraite», a commenté dans un communiqué Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor. 

En vertu de l'entente de principe approuvé par les travailleurs, ceux-ci recevront 15 % d'augmentations de salaire au cours des cinq prochaines années. La rente des employés avec moins d'ancienneté sera aussi majorée de 35 %. 

Par ailleurs, le syndicat a déploré le recours au lock-out de Paccar, qui a utilisé cette mesure pour une troisième fois faute d'être parvenue à s'entendre avec ses travailleurs syndiqués avant la fin de leur convention collective. La dernière convention collective est venue à échéance le 30 novembre dernier à 23 h 59. 

«Les gens vont rentrer demain [lundi] la tête haute d’avoir fait reculer Paccar et d’avoir sauvé leur emploi à la veille des Fêtes», a somme toute indiqué M. Gagné, en entrevue à TVA Nouvelles. 

Le géant américain Paccar assemble des camions de marque Kenworth et Peterbilt à son usine de Sainte-Thérèse.