/news/law

Une aînée de London se fait dérober 1,25 million $

Agence QMI

Pile of Canadian Cash Color

Hypnotik Photography - stock.adobe.com

Un Ontarien devra faire face à la justice après avoir abusé de la confiance d'une aînée de London, en Ontario, pour lui soutirer pas moins de 1,25 million $.

Selon ce qu'a avancé la police de London, Jeremy Walzack, 33 ans, aurait établi un lien de confiance avec sa victime, pour ensuite commencer à lui emprunter des sommes d'argent sous de faux prétextes. Ce stratagème a perduré de 2013 à 2018.

La police a finalement mis la main au collet du suspect vendredi dernier. Walzack devrait comparaître jeudi pour répondre à des accusations de fraude de plus de 5000 $ et possession de plus de 5000 $ en biens obtenus criminellement.

Par ailleurs, la police a révélé qu'une autre aînée s'est, quant à elle, fait dérober 85 000 $. Dans ce cas-ci, une personne avait contacté la femme en affirmant qu'elle ne pouvait utiliser sa carte de crédit et qu'elle devait transférer de l'argent à la police, à l'aide d'un guichet à Bitcoin, une monnaie virtuelle cryptée. Personne n'a été arrêté dans ce dossier.

«Ces fraudes sont sophistiquées et les criminels utilisent les technologies pour amener leurs victimes à croire que l'information présentée par les suspects est réelle», a commenté le sergent-détective Henry Pateman, dans un communiqué publié lundi.

Le sergent Pateman a rappelé à la population de ne «jamais fournir des informations personnelles ou financières à qui que ce soit, à moins que vous connaissiez la personne à qui vous les donnez».

La police a également appelé non seulement les aînés, mais aussi leurs proches à la vigilance. Quiconque craint qu'une personne vulnérable puisse être victime de fraude devrait aviser les autorités sans tarder, a rappelé le corps policier.