/news/society

Serpents et rongeurs de compagnie: attention à la salmonelle!

Agence QMI

L'Agence de la santé publique du Canada a mis en garde mardi les propriétaires de serpents et de rongeurs, car ces animaux sont identifiés comme la source d’une éclosion de salmonellose qui a touché 52 personnes au Québec.

«Plusieurs personnes infectées déclarent avoir eu un contact direct ou indirect avec des serpents, avec des rats de compagnie et avec des rongeurs servant à nourrir [les reptiles] avant l'apparition de la maladie», a affirmé l’Agence par communiqué.

Au total, 92 cas ont été recensés au Canada, dont 16 en Ontario, jusqu’à maintenant. Le Québec est de loin la province la plus touchée.

Au total, six personnes ont été hospitalisées, mais personne n’en est mort.

La victime la plus jeune avait moins d’un an, tandis que la plus âgée avait 88 ans.

Ces cas ont été enregistrés d’avril 2017 à octobre dernier grâce à une enquête concertée lancée cet automne par les autorités fédérales et provinciales.

Les autorités sanitaires ont notamment déterminé que la souche génétique de Salmonella Typhimurium était la même en 2017 et 2018 que celle identifiée cette année.

L'Agence de la santé publique du Canada a mentionné que la Salmonella Typhimurium est plutôt courante, puisqu’en moyenne elle touche 750 personnes par année au pays.

Afin de réduire des risques de propagation, l’Agence recommande de toujours de se laver les mains tout de suite après avoir touché un reptile ou un rongeur, ainsi que la nourriture ou les surfaces liées à l’animal.

Ces animaux ne devraient jamais être embrassés ni être lavés dans la baignoire ou un lavabo. De plus, les reptiles et les rongeurs ne devraient jamais se trouver dans la cuisine ou dans un autre endroit où des gens mangent, afin d'éviter la transmission de la salmonellose.