/regional/estduquebec/cotenord

42 départs annulés depuis le début de la saison pour le «NM Saareema»

Katia Laflamme | TVA Nouvelles

Les usagers de la traverse Matane/Côte-Nord croyaient que la fiabilité du service de traversiers allait augmenter avec l'arrivée du «NM Saareema 1». 

Pourtant, on remarque, surtout depuis le début de l’automne, que le «NM Saaremaa 1» est dans l’obligation d’annuler plusieurs traversées en raison des conditions météo. 

TVA Nouvelles a fait l’exercice de vérifier les données grâce à la loi d’accès à l’information. 

Entre le 10 juillet et le 11 novembre 2019, le «NM Saaremaa 1» a dû annuler 42 départs, alors que pour les mêmes dates l’an dernier, le «NM F.-A.-Gauthier» avait annulé 10 départs seulement. 

Pourtant, selon la Société des traversiers du Québec (STQ), le «NM Saaremaa 1» n’a pas de limitations de navigation imposées par Transport Canada. La décision revient toujours à la direction de la traverse ainsi qu’au capitaine du bateau. 

Les conditions météorologiques en cause? 

TVA Nouvelles a comparé les données météo pour les périodes entre le 10 juillet et le 11 novembre pour les années 2018 et 2019, et les données d’Environnement Canada confirment que les journées avec des vents soutenus étaient plus fréquentes en 2018 pour cette période. 

Nous avons vérifié les rafales de plus de 35, 50, 60 et 70 km/h et dans tous les cas on compte plus de journées venteuses en 2018 qu’en 2019. 

La STQ confirme que le «NM Saaremaa 1» est plus sensible aux conditions de navigation en raison de son gabarit plus petit que le «NM F.-A.-Gauthier». 

La STQ soutient que ce navire a été acquis dans le but qu’il devienne le navire de relève permanent du «NM F.-A.-Gauthier», ceci afin qu’il puisse le remplacer pendant des périodes d’arrêt technique. Ces arrêts sont presque toujours prévus au printemps et à l’été lorsque les conditions de navigation sont plus favorables. 

La STQ réitère que le retour en service du «NM F.-A.-Gauthier» est toujours prévu avant le 21 décembre.