/sports

Autre honneur pour Bianca Andreescu

Agence QMI

Dominic Chan / Agence QMI

Après avoir remporté le trophée Lou-Marsh remis à l’athlète canadien par excellence, la joueuse de tennis Bianca Andreescu a eu droit à un autre honneur, mercredi. 

L’Ontarienne a été choisie la meilleure nouvelle venue du circuit de la WTA, grâce à ses victoires aux Internationaux des États-Unis, à Indian Wells, ainsi qu’à la Coupe Rogers à Toronto cette année. 

Malgré les blessures, Andreescu a grimpé les échelons à une vitesse vertigineuse, elle qui a fait un bond de 173 places après avoir amorcé la campagne au 178e échelon. Elle a atteint la quatrième place avant de conclure la saison à la cinquième. Blessée, elle a mis fin à sa saison en octobre, ratant ainsi le tournoi de fin d’année des meilleures joueuses du circuit. 

L’athlète de 19 ans a cependant mordu la poussière pour le titre de joueuse de l’année qui est allée à l’Australienne Ashleigh Barty. La première raquette mondiale a conquis quatre titres, dont celui de Roland-Garros, ainsi que les Finales de la WTA en Chine. Elle a remporté le plus grand nombre de victoires sur le circuit en 2019, soit 57. 

La Hongroises Timea Babos et la Française Kristina Mladenovic ont été couronnées à titre de meilleure paire de double de la WTA, elles qui ont mis la main sur le titre à Roland-Garros ainsi qu’aux Finales de la fin de saison. 

L’Américaine Sofia Kenin a été sélectionnée la joueuse la plus améliorée, elle qui est passée du 52e au 12e rang mondial avant de terminer la saison en 14e place. Elle a remporté trois titres, soit le tournoi Hobart International, l’Open de Majorque et l’Open de Guangzhou. 

La Suissesse Belinda Bencic a été désignée comme celle ayant effectué le plus beau retour de l’année. Après avoir été tenue hors des courts durant cinq mois en 2017 en raison d’une blessure au poignet, elle avait descendu au 318e rang mondial, puis avait remonté en 37e position à l’issue la saison 2018. Elle s'est hissée au huitième rang à la fin de cette année. Elle a remporté les tournois de Dubai et de Moscou en 2019. 

Finalement, la Néerlandaise Kiki Bertens a été récompensée pour son travail caritatif.

Dans la même catégorie