/finance

Le Canadien encore troisième du classement Forbes

Agence QMI

SPO-HOCKEY-AVALANCHE-CANADIENS

Ben Pelosse / JdeM

À l’image de l’an dernier, les Rangers de New York, les Maple Leafs de Toronto et le Canadien de Montréal occupent, dans l’ordre, les trois premières places du classement du magazine «Forbes» relatif à la valeur des concessions de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Le Tricolore vaut 1,34 milliard $ US, ce qui représente une hausse de 3% comparativement à l’année précédente. Le fait d’avoir raté les séries éliminatoires lors des deux dernières saisons ne semble pas trop affecter l’organisation.

Remarquez que les Rangers, qui ont aussi été exclus des séries depuis deux ans, ont pour leur part vu leur valeur augmenter de 6% par rapport à l’an dernier. Les Rangers, à 1,65 milliard $, se retrouvent en tête de la liste pour la sixième année d’affilée et devancent ainsi toujours les Maple Leafs (1,5 milliard $). Les Blackhawks de Chicago et les Bruins de Boston sont aussi dans le club sélect des milliardaires.

Les Golden Knights de Vegas, qui disputent seulement leur troisième saison dans le circuit Bettman, viennent au 13e rang avec une valeur de 580 millions $.

Les Devils du New Jersey représentent le club de la LNH ayant la plus forte croissance. La valeur de l’équipe a augmenté de 21% pour se situer à 550 millions $. Ils viennent ainsi au 15e rang de la LNH, un bond de quatre places comparativement à l’année précédente.

Comme en 2018, les Coyotes de l’Arizona ferment la marche de la hiérarchie de la publication spécialisée avec une valeur de 300 millions $, derrière les Panthers de la Floride (310 M$). Pour leur part, les Sénateurs d’Ottawa (445 M$) se trouvent au 26e échelon. Les Jets de Winnipeg représentent toujours l’équipe canadienne dont la valeur est la plus basse, à 420 millions $. Ils viennent en 27e position.

Bénéfices d’exploitation de 106 millions $ pour le CH

Toujours selon «Forbes», le Canadien vient au deuxième rang au niveau des bénéfices d’exploitation avec 106 millions $, derrière les Rangers (123 M$) et devant les Maple Leafs (101 M$).

La concession montréalaise a par ailleurs totalisé 243 millions $ de revenus dans la dernière année, soit le même montant que sa rivale torontoise. Les Rangers dominent avec 270 millions $. Étonnamment, les Islanders de New York, qui se retrouvent pourtant au 18e rang du classement au niveau de la valeur des concessions, rapportent des revenus de seulement 115 millions $. Seuls les Panthers (105 M$) et les Coyotes (102 M$) ont fait pire qu’eux.

Les cinq équipes milliardaires*

Rangers de New York, 1,65 milliard $ (+ 6%)

Maple Leafs de Toronto, 1,5 milliard $ (+ 3%)

Canadien de Montréal, 1,34 milliard $ (+ 3%)

Blackhawks de Chicago, 1,08 milliard $ (+ 3%)

Bruins de Boston, 1 milliard $ (+ 8%)

Valeur des formations canadiennes (rang LNH)*

Maple Leafs de Toronto - 1,5 milliard $ (2e)

Canadien de Montréal - 1,34 milliard $ (3e)

Canucks de Vancouver - 740 millions $ (10e)

Oilers d’Edmonton - 575 millions $ (14e)

Flames de Calgary - 500 millions $ (20e)

Sénateurs d’Ottawa - 445 millions $ (26e)

Jets de Winnipeg – 420 millions $ (27e)

Les cinq clubs dont la valeur est la plus basse*

Coyotes de l’Arizona - 300 millions $ (+ 3%)

Panthers de la Floride – 310 millions $ (+ 5%)

Blue Jackets de Columbus – 325 millions $ (+ 2%)

Sabres de Buffalo – 400 millions $ (+ 7%)

Jets de Winnipeg – 420 millions $ (+ 1%)

*Selon le magazine «Forbes»