/regional/montreal/montreal

Mesures d'atténuation liées au REM: La STM assure qu'elle livrera le service

Guillaume Pelletier | Agence QMI

La Société de transport de Montréal (STM) a réitéré mercredi après-midi son engagement à déployer une cinquantaine d'autobus afin d'aider à transporter les personnes qui ne pourront plus utiliser la ligne de train Deux-Montagnes à compter du 6 janvier prochain. 

Comme elle ne dispose pas d'assez d'autobus en bon état pour ce faire, la STM a dû louer 30 autocars de 55 places à Autobus Galland pour une durée de six mois. La location et l'entretien de ces autobus coûteront 2,9 millions $, une somme qui sera assumée par l'enveloppe de 192 millions $ dégagée par le ministère des Transports du Québec pour la mise en place des diverses mesures d'atténuation requises en raison de la construction du Réseau express métropolitain (REM).

«On estime que ce sera suffisant et si ce n’est pas suffisant, on pourra en ajouter», a affirmé le président du conseil d'administration de la STM, Philippe Schnobb, en entrevue au 19h avec Julie Marcoux.

Les chauffeurs de la STM qui conduiront ces autocars recevront une formation spéciale dès jeudi, et les véhicules arriveront graduellement au Centre de transport Stinson à partir du 26 décembre. D'ici le 6 janvier, la STM mentionne que 200 chauffeurs auront été formés pour conduire ces autocars.

Seize autobus réguliers de la STM seront aussi utilisés pour les mesures d'atténuation.

Dans la même catégorie