/sports

Une première victoire pour Cayden Primeau

Jean-François Chaumont | Le Journal de Montréal

Martin Chevalier / JdeM

Cayden Primeau avait juste eu le temps de ranger son masque. Le jeune gardien de 20 ans flottait encore sur un nuage quelques minutes après sa première victoire dans la LNH.

Primeau a bloqué 35 tirs dans un gain de 3 à 2 du Canadien, en prolongation contre les Sénateurs d’Ottawa, mercredi au Centre Bell. À son deuxième départ avec le CH, le lointain choix de 7e tour au repêchage de 2017 a reçu la première étoile pour ajouter un brin de magie à cette soirée spéciale.

«C’est fou, j’ai ressenti des émotions complètement débiles, a dit Primeau en souriant. Je suis tellement heureux de cette victoire. Nous avions besoin de gagner ce match. J’ai hâte de parler à mon père, Keith. Il a conduit jusqu’à Montréal pour cette rencontre.»

À quelques centimètres de Primeau, Carey Price regardait la scène attentivement. Le vétéran se réjouissait pour son jeune coéquipier.

«Ça me rappelle de bons souvenirs, a lancé Price. Je me souviens encore de ma première victoire contre les Penguins à Pittsburgh (10 octobre 2007). Cayden agit comme un véritable professionnel. C’est impressionnant pour un jeune de 20 ans. Il gère aussi bien les émotions et la nervosité.»

Chiarot a le dernier motLe CH a bousillé une avance de deux buts en troisième période. Ben Chiarot a toutefois sauvé la mise en marquant le but vainqueur en prolongation. L’ancien défenseur des Jets de Winnipeg a suivi Max Domi lors d’une descente à deux contre un. Il a battu Anders Nilsson d’un bon tir après une passe précise de Domi.

«Cayden a obtenu l’épée pour le joueur du match, dans le vestiaire, mais je lui ai rappelé qu’il devrait partager cet honneur avec moi», a dit Chiarot.

Ce qu’on a remarqué

Poehling à l’aile gauche

Rappelé du Rocket de Laval en raison de la blessure à Matthew Peca, Ryan Poehling a joué à l’aile gauche du quatrième trio aux côtés de Nate Thompson et de Riley Barber. Poehling, qui avait passé ses derniers matchs à Laval sur le flanc gauche, s’est bien débrouillé à son retour avec le CH. Malgré de rares présences, l’Américain a eu deux bonnes chances de marquer et il a réalisé une belle passe pour Brendan Gallagher en deuxième période. Il a probablement disputé son meilleur match cette saison à Montréal.

Le protecteur

Brady Tkachuk a un don pour faire sortir un rival de ses gonds. En deuxième période, le fils de Keith a poussé Shea Weber sur Cayden Primeau. Le capitaine du Tricolore n’a pas aimé le geste et il a passé son message à l’ailier de 20 ans. Weber a rappelé aux Sénateurs une vieille règle voulant qu’on ne touche pas à son gardien. Encore moins quand il s’agit d’un très jeune gardien. Tkachuk a fait mal au CH d’une autre façon en fin de rencontre en marquant en plus d’obtenir une passe sur le but de Connor Brown. Sur ce jeu, il a battu de force le défenseur Otto Leskinen.

Danault et la constance

Il y a eu une confrontation entre deux des bons centres défensifs de la LNH en Phillip Danault et Jean-Gabriel Pageau. En plus de sa mission défensive, Danault a encore une fois trouvé le moyen d’écrire son nom sur la feuille de pointage. Il a orchestré le but de Tomas Tatar pour prolonger à cinq sa série de matchs avec au moins un point.