/regional/sherbrooke

Sherbrooke vibre au rythme du Phoenix

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

Ça fait huit ans que le hockey junior est revenu à Sherbrooke et finalement, le Phoenix aspire aux grands honneurs cette année. Les succès de l'équipe font monter la frénésie partout en ville. TVA Nouvelles a eu accès aux coulisses de l'équipe de l'heure dans le Ligue de hockey junior majeure du Québec.

Pour atteindre et surtout conserver sa place au sommet du classement national, c'est un travail de tous les jours. «Je ne m'attendais pas à ce qu'on soit premier au Canada à la pause des Fêtes, admet l'entraîneur-chef Stéphane Julien. Mais en même temps, notre succès n'est pas un hasard. Ça fait trois ans qu'on bâti cette équipe-là.»

Depuis huit ans, les partisans sont au rendez-vous. Mais cette année, l'engouement autour de l'équipe est passé à un autre niveau. «Les partisans font du bruit, on les entend, on les sens derrière nous», commente l'attaquant originaire de Magog, Patrick Guay. Le Sherbrookois Alex-Olivier Voyer lui, en est à sa dernière saison junior: «En tant que 20 ans, d'avoir l'opportunité de jouer à la maison avec une équipe qui aspire aux grands honneurs, on ne peut pas demander mieux.»

Le directeur général et copropriétaire de l'équipe, Jocelyn Thibault, est le premier ravi de la tournure des événements: «Je sais que ça fait longtemps que les Sherbrookois attendent d'avoir à nouveau une équipe gagnante. Ça me fait plaisir de voir que les partisans sont heureux et c'est ce qu'on voulait leur offrir en ramenant une équipe à Sherbrooke.»

Être la meilleure équipe au pays à la pause des Fêtes, c'est un exploit. Mais il reste beaucoup de travail à faire pour atteindre l'objectif: hisser une bannière du Phoenix dans les hauteurs du Palais des sports.