/news/currentevents

«Ça me brûle le cœur ce qui est arrivé aux enfants»

Valérie Gonthier | Le Journal de Montréal

La sœur du père qui a décimé sa famille à Pointe-aux-Trembles avant de s’enlever la vie ne reconnaît pas son frère dans les gestes horribles qu’il aurait commis.

• À lire aussi: La sœur de la mère tuée connaissait les problèmes de son beau-frère  

• À lire aussi: Triple meurtre à Pointe-aux-Trembles: même les voisins avaient très peur du conjoint

• À lire aussi: Le système ne protège pas les femmes, dénonce un expert

« Je n’arrive toujours pas à digérer la nouvelle. C’était mon frère chéri, il était un homme très gentil », laisse tomber Fatiha Yssaad, rejointe au téléphone en Algérie, pays d’origine de l’homme. 

Nabil Yssaad aurait vraisemblablement tué ses deux petits garçons et son épouse. Aksil, 2 ans, Adam, 4 ans, ainsi que leur mère Dahia Khellaf, 42 ans, ont été trouvés sans vie mardi matin dans leur résidence du quartier Pointe-aux-Trembles, à Montréal. 

L’homme de 46 ans s’est ensuite enlevé la vie à l’hôpital de Joliette, dans Lanaudière.  

« Je ne comprends pas comment il a pu faire ça. Je suis hors de moi. Ce n’est pas lui de faire ça. Un comportement pareil, ça me dépasse », lance Mme Yssaad, en pleurs.  

Enfants innocents 

« Jamais je n’aurais imaginé qu’il fasse une telle chose. Il était un homme doux. Il aimait ses enfants, il les emmenait souvent en balade », ajoute-t-elle. 

La femme avait eu la chance de rencontrer seulement l’aîné des deux enfants, Adam, qui s’était rendu à deux reprises en Algérie avec ses parents.  

« Ça me brûle le cœur d’apprendre ce qui est arrivé aux enfants. Ce sont des innocents », a-t-elle aussi dit.  

La dernière fois qu’elle lui a parlé remonte à dimanche dernier.  

« Il avait l’air normal. Il nous a posé des questions par rapport à nos vies, c’était normal », a-t-elle dit.  

Si vous avez besoin d’aide 

SOS Violence conjugale

www.sosviolenceconjugale.ca

1 800 363-9010  

Centre d’aide aux victimes d’acte criminel

www.cavac.qc.ca

1 866 le CAVAC (532-2822) 

Ligne québécoise de prévention du suicide

www.aqps.info

1 866 APPELL E (277-3553) 

Dans la même catégorie