/news/politics

Pôle d’échanges de Sainte-Foy: le gouvernement Legault ne mettra pas un sou de plus que prévu

Geneviève Lajoie | Journal de Québec

N’en déplaise au maire Régis Labeaume, le gouvernement Legault n’a pas l’intention d’allonger plus d’argent que prévu pour le projet du tramway, malgré les tergiversations sur le pôle d’échanges de Sainte-Foy. 

«On a un financement global de 1,8 milliard $ pour le projet du tramway, on a toujours dit qu’on ne mettrait pas un sou de plus», a précisé vendredi la ministre Geneviève Guilbault. 

L’interconnexion entre le réseau de transport structurant et la Rive-Sud sera construite sous le futur Phare, mais il n’est plus acquis que la facture soit totalement épongée par le Groupe Dallaire. 

Plus tôt cette semaine, le maire de Québec a affirmé que la note sera plutôt divisée entre le gouvernement du Québec, la Ville et le Groupe Dallaire. Plus encore, Régis Labeaume a soutenu que le financement du pôle d’échange avec Lévis ne fait pas partie de l’enveloppe de 3,3 milliards $ prévue pour le mégaprojet. 

La ministre responsable de la Capitale nationale n’a pas la même lecture. «On s’attend à ce qu’il y ait, que ce soit le Phare ou un autre endroit, un lieu pour accueillir les autobus de la Rive Sud et pouvoir s’assurer de cette interconnexion dans le budget qui était prévu, dans la contribution budgétaire qui était prévue par le gouvernement du Québec de 1,8 milliard $», a-t-elle insisté, en conférence de presse à l’Assemblée nationale. 

Geneviève Guilbault a ajouté que Régis Labeaume est le maître d’œuvre du projet de tramway et que son gouvernement s’était engagé à ne pas se mêler du tracé. 

«C’est à lui à opérer à l’intérieur du montage financier qu’il a fait, ce montage financier inclus une part de 1,8 milliard $ du gouvernement du Québec, qui était noir sur blanc dans notre budget, a-t-elle renchéri. Pour être clair, nous, on donne 1,8 milliard $ et ce montant-là n’a pas changé au moment où on se parle».