/regional/estduquebec/basstlaurent

Retour du «NM F.-A.-Gauthier»

Katia Laflamme | TVA Nouvelles

Le «NM F.-A.-Gauthier» est revenu à bon port. Le tristement célèbre traversier a quitté Lévis vendredi matin et est arrivé à Matane en fin d'après-midi.

Pendant les prochains jours, les équipages de la Société des traversiers du Québec (STQ) procéderont à des tests en mer et à quai, en plus de finaliser les derniers préparatifs pour sa remise en service.  

Si tout se déroule bien, le premier départ aura lieu le vendredi 20 décembre au matin, à Matane.  

Les employés de la STQ rencontrés à Matane vendredi étaient très soulagés du retour du «F.-A.-Gauthier».  

Les usagers de la traverse qui attendaient de quitter sur le «NM Saaremaa 1» partageaient eux aussi cet enthousiasme, mais plusieurs demeurent sceptiques.  

«On ne peut plus se fier sur le bateau, c’est dommage», a dit un passager interrogé par TVA Nouvelles.  

Un autre affirmait être heureux du retour du traversier. «Ça ne fera pas de tort, avec tous les problèmes qu’il y a», a-t-il confié.  

Personne ne pouvait prédire que l’arrêt de service du «F.-A.-Gauthier» durerait un an, pas même le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé.  

«C’est le dossier noir de 2019, c’est la plus grande déception de mon année», a indiqué Pascal Bérubé.  

Les coûts associés à cette saga des traversiers s’élèvent à 21,7 millions $, mais la facture risque d’augmenter encore. La porte avant du navire est toujours problématique, la STQ a mandaté une firme suédoise pour identifier le problème et trouver une solution. La facture de la firme MacGregor est de 310 000 $.

Dans la même catégorie