/regional/quebec/quebec

Tom Cruise a un sosie québécois

Cédric Bélanger | Journal de Québec

Il s’appelle Jérôme LeBlanc. Mais tout le monde l’appelle Tom Cruise. Regardez les photos qui accompagnent cet article et vous comprendrez pourquoi.   

La ressemblance est frappante. C’est tellement à s’y méprendre que Jérôme LeBlanc gagne sa vie depuis presque dix ans en personnifiant le célèbre acteur, principalement dans des événements corporatifs.  

Photo courtoisie

  

Jeudi soir, le natif de Québec était au nouveau Clap de Place Sainte-Foy pour l’ouverture officielle. Tout le monde ne parlait que de lui.   

Vêtu de l’uniforme militaire blanc que Cruise portait dans Top Gun, il posait avec quiconque lui réclamait une photo tout en passant des commentaires en anglais.  

Photo courtoisie

 «Je vais partout dans le monde. J’étais en Australie il y a deux mois. Beaucoup de compagnies m’engagent pour donner des trophées», a-t-il confié.   

Le sourire agrandi  

Son incroyable aventure a débuté quand il a déménagé à Los Angeles, en 2009, pour poursuivre des études en architecture.  

Photo courtoisie

  

«Sur le campus, on me disait constamment que je ressemblais à Tom Cruise. Alors j’ai enlevé les broches que j’avais dans la bouche, le sourire a commencé à être plus grand. J’ai commencé à recevoir des appels pour faire des événements et le bouche-à-oreille a embarqué. Durant les quatre premières années, j’ai été performer de rue et depuis, j’ai mon visa de travail aux États-Unis.»  

Son travail le mène souvent à San Diego, là où a été tourné Top Gun. Il n’est pas rare de l’apercevoir sur les lieux qui ont servi de décor au film, notamment le bar où Goose et Maverick chantent Great Balls of Fire de même que sur le bateau militaire où il pose près du chasseur F-14 que pilote le personnage de Cruise.   

La vraie moto de Top Gun  

Son année 2020 s’annonce encore plus chargée en raison de la sortie, en juin, de la suite de Top Gun dont Tom Cruise sera de nouveau la vedette.  

Photo courtoisie

«Je suis déjà en demande. Je viens d’acheter la moto de Top Gun, qui date de 1984.»   

La vraie? «Oui, la vraie», répond-il en s’abstenant de préciser le prix.  

Photo courtoisie

 «Je veux faire vivre aux gens la nostalgie de Top Gun quand tout le monde aimait Tom Cruise dans les années 1980», explique-t-il.   

 Non, il n’a pas encore rencontré le célèbre acteur. «J’aimerais vraiment», conclut-il.