/news/law

Un violeur accusé une fois de plus d'agression sexuelle

Frédérique Giguère | Journal de Montréal

Un violeur de 57 ans vient une fois de plus d'être accusé d'agression sexuelle, cette fois-ci sur une connaissance de 30 ans sa cadette qu'il aurait séquestrée il y a près de deux semaines. 

Robert Dusablon, de Saint-Jérôme, a été arrêté mardi près d’un centre commercial par les policiers de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville (RIPTB). 

Il a comparu une première fois le jour même, où il a été accusé de séquestration et de voies de fait armées sur une femme de 27 ans. Entre temps, les enquêteurs ont effectué d’autres vérifications et ont pu ajouter les chefs d’agression sexuelle armée, de tentative de meurtre et de vol qualifié à son dossier. 

L’histoire remonte au 1er décembre dernier, vers 1h du matin, lorsque la victime s’est présentée à la résidence d’un membre de la famille de Dusablon, située sur la rue Springhill, à Rosemère. 

«Ils n’étaient pas un couple, mais plutôt des connaissances», a indiqué l’inspecteur Jean-François Lalande de la RIPTB. 

Dès son entrée dans la résidence de l’accusée, la jeune femme a été rouée de coups et bousculée au sol. Dusablon l’aurait ensuite agressée sexuellement à la pointe d’un couteau en plus de l’empêcher de se sauver. 

Lorsqu’elle a finalement été en mesure de prendre la fuite, elle a rapidement contacté les autorités. Elle a été conduite au centre hospitalier pour traiter ses blessures. 

Lors de son interrogatoire, Dusablon a fourni des réponses aux enquêteurs qui leur laissent croire qu’il aurait pu faire d’autres victimes. Le quinquagénaire a aussi un très lourd passé criminel, dont les premières accusations remontent à 1984, alors qu’il avait 22 ans. Il a notamment déjà écopé de plusieurs années de prison pour avoir agressé sexuellement deux autres femmes. 

Toute information pertinente au dossier peut être transmise aux enquêteurs de la RIPTB en composant le (450) 435-2421, au poste 3408. 

- avec Christian Plouffe