/news/world

Il s’est sacrifié pour sauver un client de l’attaque antisémite de Jersey City

Agence QMI

 Un immigrant de l’Équateur qui travaillait dans une épicerie casher de Jersey City où une fusillade a fait plusieurs morts, mardi dernier, est considéré comme un héros. 

 Douglas Miguel Rodriguez, 48 ans, a aidé un client à quitter le commerce après qu’il eut lui-même été atteint par balle lors de cette attaque antisémite, a rapporté CBS News. 

 «Après avoir été atteint, il a ouvert la porte arrière pour qu’un client soit secouru», a relaté le rabbin David Niederman, directeur général des organisations juives unies de Williamsburg. 

 «Malheureusement, il est mort au pas de cette porte», a-t-il ajouté. 

 Martha Freire, 48 ans, la conjointe de Douglas Miguel Rodriguez depuis 32 ans, a toujours su que son amoureux, le père de leur fille, était un homme bon. 

 «Il avait un sourire pour tout. Les gens disaient toujours qu'il avait un sourire sincère et des yeux sincères. C'est le type d'homme qui n’existe plus aujourd'hui», a dit la veuve éplorée, trois jours après le drame, en entrevue avec le «Daily News». 

 Des gens en appelleraient à la vengeance dans pareilles circonstances, mais la femme de 48 ans préférerait plutôt recevoir des câlins. 

 Soulignons que la famille venait à peine de rentrer de vacances passées dans leur pays d’origine. 

 Les deux autres personnes tuées dans le commerce sont la propriétaire, Leah Minda Ferencz, 31 ans, et Moshe Deutsch, un client de 24 ans. Le cousin de ce dernier, Chaim Deutsch, a aussi été touché par balle, mais c’est lui qui a été aidé par Douglas Miguel Rodriguez à sortir par l’arrière. 

 Pour sa part, le détective Joseph Seals, 40 ans, a été tué dans un cimetière voisin par les mêmes tireurs, un homme et une femme.

Dans la même catégorie