/news/society

Égoportraits: les millénariaux ont plus mal au poignet

Agence QMI

Self portrait of beautiful young woman.

santypan - stock.adobe.com

Les problèmes de poignet sont courants chez les jeunes de 18 à 35 ans, un phénomène qu’un expert impute notamment aux égoportraits.

Les «selfies» causeraient un genre de syndrome du tunnel carpien, une condition médicale qui provoque notamment des douleurs importantes, une sensation d’engourdissement et des picotements au poignet et aux doigts. 

C’est en tout cas le constat du Dr Raj Ragoowansi, un chirurgien plasticien anglais. 

«J’ai vu une augmentation de 30 à 40 % des patients âgés de 18 à 35 ans, hommes et femmes, qui présentent un syndrome du canal carpien, ce que je voyais rarement d’habitude», a-t-il commenté, lors d’une entrevue au «Sunday Times». 

Ce phénomène a déjà été surnommé «poignet de selfie» et peut nécessiter, dans sa forme la plus grave, une opération. L’an dernier, la star de téléréalité Kim Kardashian avait d’ailleurs révélé qu’elle en avait souffert: un diagnostic ironique pour celle qui a publié un livre avec uniquement des égoportraits d’elle, comme l’a rappelé le «Daily Mail». 

En parallèle à ce problème, le Dr Ragoowansi dit observer une autre tendance inquiétante liée à l’utilisation des cellulaires chez les millénariaux, soit le «pouce de iPhone». 

«Si vous continuez à utiliser votre pouce [pour texter], vous ressentirez une douleur sur la base à cause d’une inflammation des articulations et des tendons», a-t-il poursuivi.