/news/world

Le chef de l'ONU se dit «déçu» par la COP25

Agence France-Presse

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres s'est dit «déçu» dimanche par la COP25, regrettant «une importante occasion ratée» après l'adoption par la conférence d'un accord a minima sur le climat. 

À LIRE ÉGALEMENT  

COP25: les États acceptent un accord peu ambitieux  

«La communauté internationale a perdu une occasion importante de faire preuve d'une ambition plus grande, en matière d'atténuation, d'adaptation et de financement face à la crise climatique», a-t-il déploré dans un communiqué. «Nous ne devons pas abandonner», a-t-il ajouté. 

Réunie à Madrid, la COP25 a souligné dimanche lors de sa séance de clôture le «besoin urgent» d'agir contre le réchauffement, mais sans parvenir à un accord sur des points essentiels pour répondre à l'urgence climatique et aux appels pressants des militants écologistes. 

Le chef de l'ONU a assuré de sa détermination «à travailler pour que 2020 soit l'année où tous les pays s'engagent à faire ce que la science nous dit être nécessaire pour atteindre la neutralité carbone en 2050 et une augmentation de la température ne dépassant pas 1,5 degré».