/finance

La croissance économique du Québec se poursuit

Agence QMI

Trade

Julien Eichinger - stock.adobe.com

Le PIB du Québec continue sur sa lancée et a augmenté de 0,9 % au troisième trimestre (soit 3,6 % à un rythme annualisé) par rapport au précédent, selon l’Institut de la statistique du Québec (ISQ).

C’est près du triple de la croissance économique annualisée de 1,3 % qu'a connu au Canada lors de la même période.

«La demande intérieure finale contribue à la croissance, tout comme le commerce extérieur», a mentionné l’ISQ dans ses «Comptes économiques du Québec».

De juillet à septembre inclusivement, la demande intérieure finale a ainsi augmenté de 0,7 %, un taux de croissance similaire à celui du trimestre précédent (+ 0,8 %). Les dépenses de consommation finale ont quant à elles augmenté de 0,5 %, celles des ménages de 0,4 % et celles des administrations publiques de 1,0 %.

Les exportations totales du Québec ont augmenté de 1,0 % au troisième trimestre de 2019, soit un peu moins que lors du trimestre précédent (+ 1,4 %). Les importations totales se sont légèrement repliées en diminuant de 0,5 % lors de cette période après avoir augmenté de 0,7 % lors du précédent trimestre.

«Décidément, l’économie du Québec continue à se démarquer positivement dans un contexte où la plupart des pays industrialisés enregistrent un ralentissement de la croissance. Le tempo plus rapide au Québec, qui s’appuie sur un bilan solide de toutes les composantes du PIB, reflète un parcours sans faute au troisième trimestre», a écrit l’économiste principale chez Desjardins, Hélène Bégin, dans une note publiée jeudi.

Elle a aussi souligné l’accélération des revenus après impôts des ménages québécois ainsi que la forte remontée du taux d’épargne.

Un rythme plus lent de la croissance économique est attendu à compter de l’an prochain, mais les signes ses signes tardent à se manifester, a ajouté l’économiste principale de Desjardins.

Dans la même catégorie