/news/society

Les jeunes cuisinent de moins en moins

Pas moins de 52 % des millénariaux considèrent que le rythme de leur journée nuit à leur alimentation. C’est ce qui ressort d’un sondage Léger qui a analysé les tendances alimentaires entre les différentes générations.

Chez les 18 à 34 ans, 31 % des répondants considèrent que cuisiner est une corvée. Cependant, chez les baby-boomers, c’est tout le contraire. 92 % d’entre eux considèrent bien manger.

D’autre part, l’adaptation est essentielle pour les épiceries de la province. 43% des Québécois ont diminué leur consommation de viande au cours des cinq dernières années.

«On doit toujours se renouveler. Les gens nous demandent de nouveaux produits. On doit leur donner la possibilité d'avoir une variété de produits», a assuré Mario Goulet, marchand propriétaire Provigo du boulevard René-Lévesque à Québec.