/regional/sherbrooke/estrie

Des eaux usées de la Ville de Sherbrooke sur son terrain

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

Mauvaise surprise pour un résidant de Sherbrooke, son terrain est recouvert d'eaux usées à la suite d'un raccordement d'égouts raté.

Ce qui fâche le citoyen, c'est que la Ville refuse de nettoyer d'emblée et le réfère au service juridique de l'administration municipale.

Une partie du terrain de Philippe Morneau est recouvert d'eaux usées depuis le 13 décembre dernier. Ce jour-là, les employés municipaux effectuaient un raccordement d’égouts. Une des conduites d'eaux usées devait en principe être vide, mais ne l'était pas. Surpris, et voyant l'eau monter, les employés sur place ont dû réagir rapidement et avant que les eaux usées n'atteignent le réseau d’aqueduc, ont décidé de déverser le contenu dans la rue. Au bas de la pente se trouve le terrain de Philippe Morneau.

«Je travaillais dehors et à un moment donné j'ai senti une forte odeur. Ça sentait vraiment mauvais. Je suis allé voir et j'ai constaté le dégât. Les eaux usées se sont ramassées sur mon terrain», a-t-il dit à TVA Nouvelles.

Le propriétaire raconte être allé immédiatement aviser les employés qui travaillaient dans la rue.

«Ils m'ont dit qu'ils viendraient nettoyer, mais personne n'est venu. Ils ont lavé la rue avec l'eau des bornes-fontaines, mais depuis tout ce temps, rien n'a été fait sur mon terrain», a-t-il précisé.

Pour l'instant, l'eau est encore gelée. «Quand ça va dégeler, qu'est-ce que ça va sentir? À quoi ça va ressembler? Les gens peuvent mettre n'importe quoi dans leur toilette», a ajouté M. Morneau.

La Ville de Sherbrooke avait l'intention d'envoyer une équipe du service de l'Environnement pour évaluer la situation.

Le conseiller municipal du secteur, Pierre Tremblay, comprend mal pourquoi c'est aussi long.

«Je crois que lorsqu'on commet une erreur, il faut l'admettre et réparer notre faute. On ne devrait pas attendre qu'un citoyen se plaigne avant de réagir», a souligné l’élu.