/regional/montreal/monteregie

Des surplus alimentaires de CHSLD redistribués aux plus démunis

Une cuisine collective de Brossard récupère la nourriture non consommée dans des centres d'hébergement de soins de longue durée (CHSLD) pour l’offrir aux plus démunis. 

Ces surplus de nourriture, qui seraient autrement perdue, aboutissent en effet aux Cuisines de l’Amitié qui les cuisinent et les congèlent. 

Ce sont entre 6000 et 8000 repas qui sortent ainsi chaque année de ces cuisines collectives. 

«Nous nous assurons de construire la chaîne de nutrition pour que la personne ait tout ce que ça lui prend pour se nourrir», fait savoir la directrice des Cuisines de l’amitié, Ginette Boucher. 

Des milliers de personnes en perte d'autonomie bénéficient de ces petits plats grâce à un programme qui existe depuis 10 ans grâce aux partenaires du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Centre. 

«Les nutritionnistes au CLSC, travailleuses sociales, ergothérapeutes, médecins, infirmières auxiliaires familiales ont dit: bien, c'est intéressant. On va pouvoir utiliser ces plats-là pour les apporter aux personnes qui sont dans le besoin et surtout pour les maintenir à domicile», explique une organisatrice communautaire du CISSS, Michelle Ouimet.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.