/regional/estduquebec/cotenord

Hausse des plaintes pour fraude dans la Manicouagan

Olivier Roy-Martin | TVA Nouvelles

Le nombre de plaintes pour fraude a connu une forte augmentation au cours de la dernière année dans la Manicouagan. La MRC a donc demandé à la Sûreté du Québec de prioriser la lutte contre ce crime pour l’année 2019-2020. 

Selon le rapport du Comité de sécurité publique de la MRC de Manicouagan pour l’année 2018-2019, la police a reçu 67 plaintes pour fraude dans la Manicouagan. Cette hausse est surtout liée à la cybercriminalité, selon le rapport.  

C’est une augmentation importante par rapport aux quatre années précédentes, où l’on en dénombrait 44 en moyenne. 

«Et ça, ce sont seulement les cas qui ont été déclarés à la police», rappelle le président du comité de sécurité publique de la MRC Marcel Furlong. «Les fraudes par le numérique, c’est beaucoup plus actif et il y a beaucoup plus de gens qui ne viennent pas dénoncer le fait qu’ils ont été fraudés, soit par la gêne, ou parce que les montants ne sont pas assez importants», déplore-t-il. 

Les statistiques recueillies ont convaincu le président du comité de sécurité publique de la MRC de Manicouagan, Marcel Furlong, de demander à la police de prioriser la lutte contre la fraude dans ses interventions pour l’année 2019-2020. 

Les actions entreprises par la Sûreté du Québec dans la MRC pour lutter contre la fraude seront détaillées dans le prochain rapport annuel du comité de sécurité publique, qui devrait être publié l’automne prochain. 

Augmentation des sommes fraudées à l’échelle nationale 

Au-delà de la MRC de Manicouagan, les citoyens canadiens ont perdu 104 millions de dollars dans des fraudes déclarées au Centre antifraude du Canada en 2018. Les données de cet organisme montrent qu’il s’agit d’une hausse de près de 20 % par rapport à l’année précédente.  

Les victimes de fraude devraient toujours signaler le crime à la police dans un premier temps, puis au Centre antifraude du Canada, qui a la capacité d’enquêter sur des réseaux de fraudeurs à l’international.