/regional/montreal/montreal

Le CHUM demande d’éviter son urgence jusqu’à nouvel ordre

En pleine période de fort achalandage, le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) recommande d’éviter son urgence, qui pourrait ne pas être pleinement fonctionnelle pour encore trois semaines à cause du dégât d’eau de dimanche. 

• À lire aussi: Temps d’attente: petit guide pour s’y retrouver à l’urgence 

Les travaux risquent ainsi de durer plus longtemps que prévu, alors que le CHUM parlait en début de journée de «quelques jours». 

«On demande à la population d’éviter l’urgence, même si elle n’est pas fermée. C’est une partie de la zone d’observation sur civière qui est fermée, ce qui nous empêche de fonctionner à plein rendement», a expliqué Isabelle Lavigne, porte-parole du CHUM. 

Elle a précisé que 30 % des civières sont inutilisables depuis le dégât d’eau. 

Dimanche, l’eau s’est mise à couler du plafond après qu’un tuyau se soit fissuré. Le CHUM ignore ce qui a pu causer ce bris. Ce qui est certain, c’est qu’aucun patient n’a été blessé, a indiqué Mme Lavigne. 

 

 

Pas de grippe 

Pour l’instant, cette recommandation n’a pas eu d’effet sur les hôpitaux voisins. Certes, le taux d’achalandage est élevé dans les autres urgences, mais c’est toujours le cas à cette période-ci de l’année. 

«Le fait qu’il n’y a pas d’épidémie de grippe en ce moment aide tout le monde. Le message des cliniques d’hiver semble aussi bien passer auprès de la population», a constaté Christian Merciari, porte-parole du CIUSSS de l’Est-de-l’île-de-Montréal, qui s’occupe entre autres de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont. 

Tant le CIUSSS de l’Est-de-l’île-de-Montréal que celui du Centre-Sud ont indiqué que le ministère de la Santé ne leur avait donné aucune indication au sujet d’un surcroît d’achalandage.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.