/regional/quebec/quebec

Le veuf de la mairesse Boucher est décédé

Jérémy Bernier | Journal de Québec

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBE

Marc Boucher, veuf de la défunte Andrée P. Boucher, mairesse de Québec de 2005 à 2007 et de Sainte-Foy de 1985 à 2001, s’est éteint dimanche, à la Maison Michel-Sarrazin de Québec.

Chirurgien-dentiste et président de l’Ordre des dentistes du Québec de 1982 à 1994, M. Boucher est décédé à l’âge de 85 ans. 

Il laisse dans le deuil ses enfants France Boucher, Bernard Boucher et Denis Boucher, ses petits-enfants et ses arrière-petits-enfants, ainsi que ses frères Yves et Gaétan. Sans oublier sa compagne des sept dernières années, l’honorable Thérèse Rousseau-Houle, juge à la retraite de la Cour d’appel du Québec.

Il sera exposé au Complexe funéraire de la Cité, à Québec, le 28 décembre prochain, avant ses funérailles qui auront lieu à l’église Saint-Félix de Cap-Rouge le même jour.

Apparitions politiques

M. Boucher avait appuyé Régis Labeaume à l’été 2007 comme successeur de sa femme, qui avait occupé la fonction de mairesse de Québec pendant près de deux ans avant de mourir. 

En 2009, il a décidé de se présenter lui-même en tant que candidat indépendant pour devenir conseiller municipal dans le district du Plateau, dans l’arrondissement de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge. Il n’a cependant pas été élu. Il a plus tard été approché par Démocratie Québec pour devenir l’un de leurs candidats, offre qu’il a refusée.

Dans les dernières années, il a fait quelques apparitions sur la scène publique pour demander au maire Labeaume de nommer une rue en mémoire de sa défunte femme.