/regional/estduquebec/basstlaurent

Encore des ennuis pour traverser le fleuve

Agence QMI

traversier NM Saaremaa

Simon Clark/Agence QMI

Décidément, ce n’est pas facile de traverser d'une rive à l'autre du Saint-Laurent dans le Bas-Saint-Laurent et sur la Côte-Nord à l'approche de Noël.

Lundi, la Société des traversiers du Québec a dû annuler une de ses liaisons aériennes en raison des conditions des pistes aux aéroports de Baie-Comeau et de Mont-Joli. Le pilote a été contraint de rebrousser chemin à Sept-Îles.

Mardi, les deux premiers départs du navire Saaremaa ont été annulés en raison des conditions de navigation entre Matane et la Côte-Nord. Le transporteur aérien, lui, a dû faire appel à une autre compagnie pour la desserte, ce qui a occasionné des retards importants pour les passagers.

La porte-parole de la Société des traversiers du Québec, Audrey Cloutier, confirme que le transporteur initial n'était pas en mesure d'assurer le service mardi matin.

La STQ a donc été contrainte de trouver un autre transporteur aérien à la dernière minute, ce qui a entraîné des délais.

La STQ a connu de nombreux problèmes avec ses traversiers qui assurent cette liaison.

Elle est incapable de dire combien de temps les travaux vont durer sur le «F.-A.-Gauthier», qui devait assurer le service, mais qui est miné par de nombreux bris, même s’il est récent.

Le «NM Saaremaa 1» restera en poste et tant que les conditions météorologiques sont favorables, il effectuera des traversées jusqu’au 6 janvier prochain. Après cette date, le navire doit faire l’objet de travaux urgents pour maintenir sa certification de Transports Canada.

Le «CTMA Vacancier» doit assurer la liaison Matane-Côte-Nord du 6 au 20 janvier.

Malheureusement, il ne sera plus disponible après cette date puisqu’il doit retourner assurer le service aux Îles-de-la-Madeleine.

Dans la même catégorie