/news/society

Une tempête de neige pour finir l’année

Jérémy Bernier | Le Journal de Québec

Alors que la pluie verglaçante a perturbé la circulation dans les derniers jours, les automobilistes devront maintenant faire face à une tempête de neige pour conclure l'année.   

Près de 20 centimètres de neige sont attendus sur la grande région de Québec, à compter de la nuit de lundi. Les précipitations proviendront d’une intense dépression qui atteindra la Nouvelle-Angleterre mardi soir.  

Prudence  

Les vents qui atteindront parfois 60 km/h, mélangés aux averses de neige, pourraient rendre les conditions routières difficiles en raison de la poudrerie créée, surtout près du fleuve.   

La population est donc priée de réduire au maximum ses déplacements lors des festivités de la veille du Jour de l’An.  

«Les averses devraient débuter dans la nuit de lundi à mardi, après minuit. Elles se poursuivront jusqu’à mercredi, en mi-journée. Le plus gros de la bordée de neige devrait cependant tomber mardi», affirme le météorologue d’Environnement Canada Mircea Oltean.  

C’est donc sous une myriade de flocons que les festivaliers participeront aux festivités du Nouvel An, à Québec, le soir du 31 décembre. Qui plus est, la température s’annonce plutôt douce. Le mercure devrait se maintenir entre – 3 et 1 degré Celsius à partir de mardi et jusqu’à samedi prochain.  

Ailleurs  

Du côté des Îles-de-la-Madeleine, on s’attend à une plus petite accumulation de neige la veille du Jour de l’An, entre 10 et 15 centimètres, qui se transformera plus tard en pluie.  

Pour la région de Kamouraska–Rivière-du-Loup–Trois-Pistoles, plus de 15 centimètres de neige s’abattront sur l’ensemble du territoire, tout comme pour Rimouski, la Beauce et Charlevoix.  

La pointe est de la Gaspésie pourrait, quant à elle, en recevoir jusqu’à 30 centimètres.  

Saguenay devrait également recevoir une certaine quantité de neige, mais aucune alerte météo n’est en vigueur actuellement.  

À noter qu’Environnement Canada a transmis un bulletin météorologique spécial pour la majeure partie du sud du Québec.  

Cependant, la trajectoire du système est encore incertaine, ce qui pourrait avoir une influence sur la quantité de neige reçue.