/news/currentevents

Des voyous intoxiqués allument 6 feux en 3 heures

Jonathan Tremblay | Journal de Montréal

Deux voyous intoxiqués par l’alcool et la drogue auraient mis le feu à six bâtisses des Cantons-de-l’Est en moins de trois heures, hier, avant de se faire épingler par la police.   

• À lire aussi: Incendies suspects à Frelighsburg et Saint-Armand 

La nuit de dimanche à hier a été très mouvementée pour les autorités de Frelighsburg et des environs.Peu avant 3h, les pompiers ont été alertés qu’un incendie s’était déclaré sur le chemin Eccles Hill.   

«En s’y rendant, on a vu qu’un autre feu faisait rage sur notre chemin. J’ai eu un petit doute et j’ai tout de suite appelé la Sûreté du Québec (SQ)», raconte Patrick Cournoyer, directeur des services incendies de Frelighsburg et de Dunham.   

Son doute était fondé. En l’espace de deux heures et demie, quatre autres brasiers ont fait rage dans un rayon de 10 km.   

Les bâtiments incendiés étaient pour la plupart des granges en bois et des cabanons. Une résidence inoccupée ainsi qu’une érablière ont toutefois été rasées.   

«J’ai perdu pour près de 90 000 $, déplore Hubert Valcke, 73 ans, dont la maison transformée en entrepôt a été détruite. Ce sont des souvenirs irremplaçables.»   

«C’est mon bois de chauffage des deux prochaines années qui a brûlé avec la grange centenaire. C’est malheureux pour le patrimoine», laisse tomber Charles Choquette, 61 ans.   

Pierre Choquette en compagnie de son épagneul Choco, devant les ruines de sa grange.

Photo Jonathan Tremblay

Pierre Choquette en compagnie de son épagneul Choco, devant les ruines de sa grange.

Cette opération s’est avérée longue et laborieuse pour les pompiers de la région, durant cette nuit froide de verglas.   

«Six incendies, c’est une gestion complexe pour envoyer les pompiers aux bons endroits, explique le directeur. Heureusement, il n’y a eu aucun blessé.»   

Les sapeurs de Saint-Armand, Lac-Brome, Bromont, Sutton et Bedford ont aussi participé au travail, jusqu’en début d’après-midi.   

La collaboration des pompiers a permis à la SQ d’arrêter rapidement deux hommes de 21 et 24 ans connus des autorités. Selon nos sources, ceux-ci étaient fortement intoxiqués par l’alcool et la drogue.   

Ils demeurent détenus à Sherbrooke jusqu’à leur comparution qui devrait avoir lieu aujourd’hui. Ils feront face à des accusations en matière d’incendies criminels.