/news/society

La nuit la plus occupée de l’année à Urgences-santé

Bon an, mal an, la nuit qui marque le passage au Nouvel An est la plus occupée de l’année pour les équipes d’Urgences-santé.   

Alors qu’elles reçoivent une moyenne de 100 à 130 appels entre minuit et 6 h du matin en temps normal, ce chiffre monte à 300 pendant les petites heures du premier janvier.  

La première nuit de 2020 n’a pas fait exception à la règle. Parmi les cas notables, les paramédicaux ont dû intervenir auprès d’un homme dans la vingtaine qui s’est fait poignarder au centre-ville de Montréal. Une autre intervention a été effectuée aux alentours de 6 h pour des raisons similaires.   

Thierry Basset, superviseur chez Urgences-santé, n’a pas chômé de la journée. «C'est l'état classique du 31 décembre, en fait. Des fois, quelques cas dégénèrent», admet-il.  

Toute la journée, Bénédicte Lebel a suivi le superviseur lors de diverses interventions visant à sauver des vies : une vilaine chute sur la rue Molson, une crise de convulsions... Au départ de la journaliste, les appels continuaient d’affluer.   

  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.