/news/currentevents

Mort après avoir happé un panneau de signalisation sur l'autoroute 20

Arnaud Koenig-Soutière et Dominique Lelièvre | Journal de Montréal

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Un automobiliste de 30 ans est décédé après avoir happé un panneau de signalisation en bordure de l’autoroute 20 dans le secteur de Rimouski, vendredi. 

Les policiers ont été appelés à se rendre au kilomètre 610 en direction ouest pour une sortie de route, vers 15h. 

Selon les premières constatations de la Sûreté du Québec, la victime aurait, pour une raison encore inconnue, dévié de sa trajectoire vers la droite pour ensuite aller percuter un poteau de signalisation. 

Sous la force de l’impact, il appert que le conducteur, qui était seul à bord, aurait été éjecté, précise Louis-Philippe Bibeau, porte-parole du corps policier. 

L’homme, un résident de la région de Rimouski, a été grièvement blessé. Son décès a ensuite été confirmé en fin d’après-midi par la SQ. 

«À première vue, il n’y a pas d’élément criminel» dans ce dossier, précise M. Bibeau. 

Une cause liée à une conduite dangereuse ou à une distraction au volant semble donc peu probable. Cela dit, toutes les hypothèses étaient étudiées, quelques heures après l’accident. 

Dans cette portion de l’autoroute 20, les automobilistes circulent à une voie en direction ouest et à deux voies en direction est, et il n’y a pas de terre-plein qui sépare les deux directions. 

La chaussée était dégagée, mais humide au moment des faits. 

Un enquêteur spécialiste des scènes de collision s’est rendu sur place pour tenter d’établir les circonstances du drame. 

L'autoroute 20 a été brièvement fermée à cet endroit, puis la circulation a été permise en alternance pendant que les policiers entamaient leur travail d'enquête.