/finance

RONA refuse la vente d’une quincaillerie à Bécancour

TVA Nouvelles

L’entreprise RONA ne rend pas facile la vente de ses succursales dont elle a annoncé la fermeture en novembre dernier. 

• À lire aussi: Fermeture de 11 Rona et 1 Réno-Dépôt au Québec 

• À lire aussi: Lowe's-Rona: la liste complète des fermetures 

Un quincaillier actif de la région de Bécancour, dans le Centre-du-Québec, a ainsi offert à RONA de racheter un des commerces à vendre pour le garder en vie. Il aurait repris la plupart des dix employés.  

Mais RONA lui a toutefois donné une fin de non-recevoir. 

«Je ne comprends pas leur système. Je ne comprends pas», explique Jean-Claude Parr, gérant d’une quincaillerie Home Hardware.  

C’est que Lowe’s-RONA n’accepterait une vente qu’à un autre gérant d’un RONA. 

«Eux autres, ils disent que ce n’est pas rentable, et ils veulent le vendre à un autre qui ne sera pas rentable...» 

M. Parr exploite quatre autres quincailleries sous la bannière Home Hardware. 

Racheter ce RONA n'a de sens pour lui que s'il peut l'intégrer à son réseau avec une même identité. 

«Moi, m'en aller RONA, ça m'intéresse pas beaucoup. Ils sont en train de tous les fermer.» 

Les consommateurs rencontrés par TVA Nouvelles auraient souhaité qu’une solution soit trouvée pour garder un tel commerce dans le secteur. 

«C’est quand même un très bon dépanneur. Quand il faut aller à Trois-Rivières ou à Saint-Grégoire...», fait valoir un client. 

RONA précise que la clientèle de Bécancour pourra toujours continuer de profiter de son service d'achat en ligne, mais aussi de ses autres magasins, plus lointains, dont celui de Trois-Rivières.

Dans la même catégorie