/news/society

La saison de la grippe bat déjà son plein

TVA Nouvelles

Les urgences débordent au Québec, et la saison de la grippe qui bat son plein n’a rien pour aider.

Dans plusieurs urgences de différentes régions, les taux d’occupation dépassent les 150%.   

Selon les autorités, les patients sont nombreux à se présenter pour des symptômes grippaux. Le virus serait particulièrement virulent cette année.

«Ça a tardé à se manifester et à s'installer, mais là depuis deux semaines, on est vraiment dedans», indique Samer Daher, directeur médical de la Cité médicale de Montréal.

Et c'est loin d'être terminé, car c'est possible qu'on n'ait pas encore atteint le pic. Selon l'Institut national de santé publique du Québec, l'indice d'activité grippale de la province était de 33% dans la semaine du 22 au 28 décembre. On parle d'un seuil élevé, qui s'approche dangereusement du seuil très élevé, désigné à partir de 34,5%.

Ils sont nombreux aussi à se présenter pour des problèmes respiratoires liés à des symptômes grippaux.

«Les urgences sont débordées. On le voit encore cette année, précise Yves Jalbert, directeur général adjoint à la Protection de la Santé publique. Pour plusieurs types de problèmes, on a parlé de la grippe, il y a eu la gastro, mais là, actuellement, c'est les gens qui se présentent avec des problèmes respiratoires.»

Ce qui est particulier cette année, selon la Santé publique, c’est que trois virus de la grippe courent en même temps.   

Parmi ceux-ci, il y a celui de type B, qui n’apparaît habituellement qu’en février ou en mars.   

Or, il fait déjà des ravages alors que janvier vient tout juste de débuter.   

Les gens qui présentent des symptômes grippaux et qui ont besoin de consulter sont invités à se rendre dans les cliniques d’hiver, ouvertes dans toutes les régions du Québec.   

Des supercliniques sont aussi disponibles pour ceux qui n’ont pas de médecin de famille, et qui auraient besoin d’une consultation au cours des 24 prochaines heures.

Pour ceux qui souhaitent tout tenter, afin d'éviter la grippe cette année, la Santé publique indique que le vaccin est toujours disponible.

Dans la même catégorie