/news/currentevents

Un sympathisant néonazi arrêté pour incitation à la haine à Granby

Agence QMI

ARCHIVES/LA FRONTIÈRE/AGENCE QM

Un homme de 38 ans soupçonné d’être un suprémaciste blanc et un sympathisant néonazi a été arrêté lundi par la police de Granby à la suite de la parution d’un article dans un journal local. 

«L’homme, non connu des policiers, a été arrêté aujourd’hui [lundi] vers 17 h 30 à son domicile de Granby, a indiqué la police dans un communiqué en soirée. Il est présentement rencontré par nos enquêteurs.» 

L’individu doit comparaître en cour mardi et demeurera détenu d’ici là. 

«Pour l’instant, seule l’accusation d’incitation à la haine sera officiellement déposée contre lui, a précisé la police. D’autres accusations pourraient s’ajouter éventuellement suite à l'enquête.» 

Lundi après-midi, soit avant que l’individu ne soit arrêté, le journal «La Voix de l’Est» avait publié un article sur ses activités en ligne, notamment sur les propos haineux qu’il aurait tenus sur Facebook et sur la plateforme VK, son équivalent russe, et qui avaient été dénoncés dimanche par un blogueur. 

«Sur sa page, il mentionne, entre autres, que «le camp de concentration est la plus grande innovation nazie», mentionne «La Voix de l’Est». 

«Il réclame l’abaissement de l’âge légal du consentement sexuel à 9 ans - il est de 16 ans au Canada - et encourage l’achat d’armes pour «la chasse aux Juifs, aux nègres et aux mahomardes», ajoute le journal estrien. 

Joint par l’auteure de l’article, l’individu en question a dit avoir été victime d’un coup monté.