/finance

70 employés de GE Aviation licenciés à Bromont

Isabelle Dorais | TVA Nouvelles

Bien mauvaise nouvelle à Bromont, en Montérégie, pour 70 employés de GE Aviation qui ont appris vendredi qu'ils perdent leur emploi. La décision de couper des postes est étroitement liée aux difficultés de Boeing, l'un des principaux clients de l'entreprise.

Les déboires de Boeing durent depuis des mois, avec ses avions 737 MAX, cloués au sol à la suite de deux écrasements. Maintenant, les répercussions se font sentir chez les fournisseurs de Boeing, notamment à Bromont.

Ça fait quelques semaines que la direction voyait venir le coup. Boeing est l'un des trois principaux clients de GE, avec 30 % de son carnet de commandes.

L'image est bien différente d'il y a trois ans. Québec annonçait en grande pompe un investissement de 238 millions $ et la consolidation de 115 emplois.

Il faut remonter 10 ans en arrière pour connaître un épisode semblable à celui d'aujourd'hui. Quelque 100 emplois avaient alors été supprimés.

Avec les coupures de postes en usine, effectives à compter de vendredi, le nombre d'employés passe à 760. Impossible pour le moment de savoir si les travailleurs seront rappelés et dans quel horizon.