/news/society

Des rivières sous étroite surveillance dans le sud de la province

Agence QMI

Certaines rivières de la Montérégie, de l’Estrie et de la Beauce étaient sous surveillance, dimanche matin, en raison de l’importante quantité de pluie et de la fonte des neiges observées samedi, mais aucun débordement majeur n’était prévu.    

«Il y a eu de la fonte, il y a eu de la pluie et ç’a donné un bon ruissellement, qui lui a généré des hausses relativement importantes sur beaucoup de cours d’eau en Montérégie, dans la vallée du Richelieu et en Estrie», a expliqué Pierre Corbin, président-fondateur et directeur des opérations chez Hydro Météo.    

«On parle même de mouvement de glace, de débâcle partielle et de formation d'amoncellements de glace ou d'embâcles par endroits. Par contre, ce ne fut pas suffisant; on n'a pas eu de rapport d'inondations importantes reliées à ces mouvements de glace là», a cependant précisé M. Corbin.    

  

Les niveaux d'eau devaient continuer à monter en matinée, dimanche, avant de se stabiliser en cours de journée. Cependant, les mouvements de glace demeuraient à surveiller, particulièrement sur les plus petits cours d'eau.    

Les rivières Yamaska, de la Tortue, Noire, des Brochets, des Hurons, Eaton, Au Saumon, Saint-François, Coaticook, Beaurivage, Nicolet, l'Acadie et Châteauguay (en amont seulement) se trouvaient toutes sous le coup d'un avertissement de débâcle à 8 h 15, dimanche matin.    

  

Le niveau de la rivière Yamaska, à Cowansville, continuait de monter dimanche matin.

Marc Desrosiers

Le niveau de la rivière Yamaska, à Cowansville, continuait de monter dimanche matin.

M. Corbin n'était pas surpris de se retrouver à surveiller le niveau d'eau des rivières en plein moins de janvier. «C'est de plus en plus fréquent. C'est rendu qu'on a deux ou trois débâcles par saison hivernale et printanière. Ce sont des choses auxquelles il va falloir s'habituer, des redoux comme ça avec beaucoup de précipitations», a fait valoir le spécialiste en hydrologie.    

Toute la journée, suivez notre couverture en direct de la tempête à LCN.  

Dans la même catégorie