/news/culture

«Les gens sont excessivement crédules»

TVA Nouvelles

La nouvelle série de l'actrice Gwyneth Paltrow qui sera lancée très bientôt sur Netflix sème déjà la controverse. La chroniqueuse Geneviève Pettersen admet être hors d’elle à l’idée que «The Goop Lab» soit bientôt rendue disponible à autant de personnes. 

• À lire aussi: Un expert pourfend la pseudoscience de l'actrice Gwyneth Paltrow

Dans sa série, Gwyneth sera accompagnée de collaborateurs qui essaieront différentes expériences afin d'améliorer leur bien-être.

«De la pseudoscience il y en a partout, les gens sont excessivement crédules. Les médias sociaux contribuent à répandre toutes sortes de vidéos», explique la chroniqueuse qui s’inquiète des effets que la série pourrait avoir sur le public. 

L'objectif de la série est évidemment d'attirer des téléspectateurs dans l'univers de Goop, le site internet où l'actrice vend différents produits qui soulèvent déjà la controverse, notamment l’œuf de yoni.

«On dirait que Gwyneth a une certaine obsession avec une partie de l’anatomie féminine et j’ai nommé le vagin. L’œuf de yoni est un œuf de jade qu’on se rentre et c’est supposé rendre nos menstruations plus harmonieuses», détaille la chroniqueuse Geneviève Pettersen. 

Toutefois, de nombreuses associations, dont celle des gynécologues des États-Unis, ont expliqué les dangers d’insérer des corps étrangers dans les parties intimes.

Sur le site, on retrouve d’autres produits plus loufoques, dont le «Vampire repellent», une bruine pour éloigner les vampires psychiques. Il y a également la dernière nouveauté, une chandelle qui sent comme le vagin de l’actrice. 

Voyez l’entrevue complète avec Geneviève Pettersen dans la vidéo ci-dessus.