/news/law

Un homme accusé pour le meurtre d'un ingénieur sans histoire à Rosemère

Cédérick Caron | Journal de Montréal

CÉDÉRICK CARON/JOURNAL DE MONTRÉAL

Un homme de Blainville a formellement été accusé lundi du meurtre d’un ingénieur d'origine mexicaine retrouvé dans le stationnement d’un centre commercial de Rosemère il y a un mois. 

• À lire aussi: Perquisition en lien avec le meurtre d'un ingénieur à Rosemère  

• À lire aussi: Meurtre à Rosemère: ses collègues paient le rapatriement de son corps

• À lire aussi: Un ingénieur sans histoire assassiné à Rosemère

Jose Luis Chavez Chino, 42 ans, doit comparaître cet après-midi au palais de justice de Saint-Jérôme pour faire face à une accusation de meurtre prémédité.   

Le corps de la victime, Arturo Morales de Paz, a été trouvé le 18 décembre dernier dans sa voiture garée dans le stationnement d’un supermarché du boulevard Curé-Labelle à Rosemère sur la rive nord de Montréal.   

L’homme âgé de 33 ans était un ingénieur originaire du Mexique qui travaillait chez Airbus anciennement Bombardier.   

Chavez Chino travaillerait lui aussi dans le secteur de l'aéronautique.   

Dimanche, les enquêteurs des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec ont perquisitionné pendant une bonne partie de la journée la résidence de l'accusé située sur le boulevard Céleron à Blainville.   

La résidence se trouve 11 km d’où la victime a été retrouvée.  

Dans la même catégorie