/news/world

Réunion jeudi à Londres des pays touchés

Agence France-Presse

Le groupe de coordination des pays dont des ressortissants sont morts dans l’écrasement du Boeing ukrainien en Iran se réunira jeudi à Londres à l'initiative du Canada, a annoncé lundi le ministre canadien des Affaires étrangères. 

Ce groupe, créé par le Canada dans la foulée du drame, réunit également le Royaume-Uni, l'Ukraine, la Suède et l'Afghanistan.  

Ces pays se sont déjà parlé à deux reprises par téléphone, notamment pour réfléchir à d'éventuelles compensations financières, depuis l'accident mercredi d'un Boeing 737 de la compagnie Ukraine International Airlines, qui a fait 176 morts, dont 57 Canadiens. Les forces armées iraniennes ont reconnu avoir abattu l'avion par erreur. 

«Nous avons convoqué la première réunion face à face du groupe international de coordination et d'intervention jeudi à la maison du Canada à Londres», a indiqué le ministre canadien des Affaires étrangères François-Philippe Champagne sur Twitter. 

 

 

Les ministres des Affaires étrangères des cinq pays composant le groupe tenteront de maintenir la pression sur l'Iran pour obtenir un accès consulaire, organiser le rapatriement des dépouilles et demander une enquête transparente à l'Iran, a précisé à l'AFP un porte-parole du ministère.