/regional/quebec/chaudiereappalaches

Des blocs de béton près de la rivière Chaudière à Beauceville

Sébastien Dubois | TVA Nouvelles

Après avoir été dans l'obligation de retirer son estacade de sapin, la municipalité de Beauceville tentera de minimiser les dommages en cas de débordement de la rivière Chaudière au printemps avec des blocs de béton. 

La Ville doit installer d'ici la fin du mois des blocs de béton de type Jersey le long de la bande riveraine de la rivière. La municipalité espère ainsi éviter que les glaces pénètrent au centre-ville. 

«On n’a pas de garde-fous tout le long du boulevard et on veut se protéger des glaces qui causent surtout les dommages», précise le maire de Beauceville, François Veilleux. 

Les blocs de béton seront installés sur les terrains des commerces et lieux habituellement inondés. 

On ignore cependant de combien de blocs la Ville aura besoin.  

«C'est une très bonne idée, car les glaces sont ce qui cause le plus de dommage. J'en ai eu le printemps dernier pour au moins 100 000 dollars de dommages», explique le propriétaire de la station-service Shell, Martin Carrier. 

«C'est très encourageant et il est temps qu'on fasse des choses», ajoute Claire Beaulieu, propriétaire d’un gîte sur la rive ouest de la rivière. 

Par ailleurs, TVA Nouvelles a appris que la Ville avait déjà réservé l'utilisation d'une pelle-araignée.  

Pareille machinerie avait été utilisée l'an dernier par la municipalité de Saint-Raymond dans la rivière Sainte-Anne 

L'objectif est de créer un chenal dans la rivière Chaudière pour faciliter l'écoulement de l'eau.  

Beauceville sera la première municipalité de la MRC à utiliser la pelle-araignée.